Les Copines

Françoies Dorin / Les Lits à une place

« C’est peut-être les pantalons de nos filles, mais c’est quand même les rotules de leurs mères ! »

A remettre dans le contexte,

 

Les Corbeaux et les Renardes

dans la foulée, j’ai rouvert « Les Corbeaux et les Renardes », et là, on suit bien l’évolution, Françoise Dorin nous montre des femmes appartenant à des générations différentes et nous explique qu’il y a d’autres moyens que de « retrousser ses manches ou bien retrousser sa jupe » , – seule solution de survie des générations de femmes précédentes-,désormais

J’aime beaucoup ses formules à l’emporte-pièce, sa vivacité d’esprit, son humour tendre et ne sais pourquoi,je me retrouve dans le monde de Gigi de Colette dans les Corbeaux et les Renardes

Les Corbeaux et les Renardes Les Corbeaux et les Renardes

une vidéo parmi tant d’autres, Hiromi Uehara est incroyable de charme, de vélocité, de talent,d’inventivité, de fantaisie, elle a tout quoi…. les premiers morceaux que j’ai entendu d’elle m’ont croire à la réincarnation d’Errol Garner, finalement, elle est elle-même, un amour de grande musicienne