La liberté guidant le peuple - Delacroix

Un peu de sérieux ne fera pas de mal sur ce site futile….

Moi, que je rame sans arrêt, pour arriver enfin à la voie du non attachement, que j’invoque Bouddha et tous les Saint Lamas (ils savent que je plaisante et en plus, ils s’en foutent, eux, y a belle lurette qu’ils sont détachés de tout ça, et, le plus important, je les aime),

Moi, que mon livre de chevet est Le Livre des Morts des Tibétains,

Moi, que je commence à reconnaître un peu le Samsara, la Maya (la même chose puisque de toute façon, ça n’existe pas , c’est des vues de l’esprit, tout ça et toc!),

Moi, que j’aime les mots juste pour leur musique et surtout pas pour ce qu’on prétend leur faire dire,

Moi, que je passe à mon temps à mettre de la simplicité un peu partout, histoire de comprendre mieux ( comprendre quoi, ma pauvre? J’te dis qu’y a rien..),

Moi, qu’aprés deux ans de Sciences Eco( 2 fois la première année), j’avais mis au point un système de troc élaboré, hélas pas apprécié,
(j’ai toujours été en avance sur mon temps !),

Misère, qu’est-ce que je lis pas comme fumeuseries sur mon Web adoré, enfin, que je trouve…

Franchement, un si beau style parfois au service d’idées aussi tordues( toujours que je trouve ..), ça me rappelle en plus joli, les soirées enfumées de 68 quand mes copains refaisaient le monde toute la nuit.

Dieu merci, je m’en suis sortie saine et sauve…

J’ai perdu mes régénérateurs d’univers un petit matin, aprés une nuit fièvreuse de cogitations qui, entre nous, ne m’ont pas laissé un souvenir impérissable, en me levant d’un bond : une pulsion irrépressible…

Alors, que j’ai dit, on y va, refaire le monde?

Aux regards hagards qui se sont levés vers moi, j’ai compris que j’étais grillée pour la lutte sans merci qui s’était engagée,

c’est comme ça que j’ai loupé le train des grandes refontes de l’humanité..

M’en fout, toujours en avance, me suis mise à un New Age de bon ton, BCBG, quoi

Voir Malraux: « Le troisiéme millénaire sera spirituel ou ne sera pas », je peux pas dire, ça ne fait que commencer… et m’étonnerait que j’en vois la fin.

Et vive les Lofteurs

Une Copine trop chavirée pour en dire plus…( de toute façon, ya rien que j’te dit, ça n’existe pas, non, j’suis pas nihiliste, tout de suite les grands mots!)

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :