Regardez bien la photo et ne rêvez pas trop quand même!
On ne sait pas tout….

Donc, oui, derriére tout romantique peut se cacher un surprenant maniaco-fringues par exemple :

Pourquoi les Tee-Shirts des autres font-ils toujours neufs et pas les miens?

– A quoi, stupéfaite, dans un premier temps, vous restez
sans paroles, vu que c’est pas obligatoirement votre premier souci et que vous n’aviez pas remarqué, il est beau n’importe comment, non?

– Phrase assassine puisqu’elle met en cause

soit : votre capacité à l’entretenir.(C’était marqué dans un contrat quelconque, ce truc?)

Vous l’aimez quand même, ça n’a pas de rapport, oui, mais maintenant vous culpabilisez.
(Surtout si votre belle-mére perfide vous glisse : je suis contente de t’avoir pour belle-fille, tu devrais prendre trucammoniaqué pour tes sols; franchement, je m’en fiche, de quoi je me mêle, Vendue va…)

Soit : votre machine à laver. Impossible, c’est une Lavemiel, ca va faire au moins trois générations.

Soit : votre lessive (mais ça, je ne crois pas vu que la seule fois où il vous a aidé à faire les courses, excédé par votre indécision, il vous a affirmé péremptoirement :
De toute façon, c’est toujours la même poudre, s’en est suivi une telle diatribe sur les multimachins que vous avez pris la bonne vieille lessive de Maman)

Je préconise dans ce cas de ne pas se démonter, et de lui coller illico, la tournée de linge sale sur les bras avec un mode d’emploi détaillé de la machine à laver en plusieurs exemplaires.

A faire dès la première fois, sinon, c’est foutu!!! Et sans état d’âme surtout.

Plus tard, le romantico-maniaco-teeshirt-chemises-pull-chaussettes refusera d’admettre qu’il grossit et vous accusera de lui feutrer ses pulls, Ne pas se laisser attendrir.

Etre crue, même si ça fait mal, OUI, il grossit, NON, Mamie ma nourriture n’est pas en cause, c’est problement dû à des erreurs alimentaires de la petite enfance, et toc!!

En même temps, ses cheveux se clarsémeront..
Y-a-t-il un rapport de cause à effet?

Non, c’est biologique, ah bon?

Oui! C’est une esthéticiene qui me l’a expliqué entre deux bandes dépilatoires (la vie est mal faite, il perd ses cheveux et vous vous faites épiler!)

C’est à cause, un, deux, trois des fameuses …aie, aie.. hormones… ouille… elle est sadique cette femme,… sexuelles masculines,…

Désolée pour le reste, mais je souffrais trop, j’ai oublié.

Non, pas la pince à épiler, j’en peux plus, vite le calendula.

arton42

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :